Skip to main content

Bastia Offshore Fishing Association

La passion de la pêche sportive en Méditerranée !

Accueil  Actualités  Qui sommes-nous ?  Charte  Biologie  Produits et services  Le bateau  Règlements  Photos et vidéos  Boutique  Contact et adhésions  Liens   
Les poissons de Corse
Identifications
Le denti
La seriole
Le thon rouge
Les thonidés
Marquage des poissons
Requin pèlerin
Observation des cétacés
Tortues
Requins
Publications
Reconnaissance des thonidés de Méditerranée
(en particulier la famille des scombridae présents autour de la Corse)
 
En pêche sportive et particulièrement en traîne hauturière, des thons rouges juvéniles sont parfois capturés. En France toute capture est interdite jusqu’à nouvel ordre et en période d’ouverture de la pêche au thon rouge, le poids minimum de capture est de 30 kg.

Cependant, force est de constater que de nombreuses captures ont toujours lieu, et malheureusement de nombreux pêcheurs-plaisanciers gardent par erreur des thons rouges juvéniles, les confondant avec d’autres thonidés.

C’est pourquoi nous avons entrepris de mettre à disposition une présentation des différents thonidés, afin de permettre aux pêcheurs-plaisanciers de savoir reconnaître les jeunes thons rouges (confusion fréquente avec les thonines). Il est rappelé que le thon rouge, à l'âge adulte, peut dépasser les 300 kg...

 
dessins et renseignements d'après les fiches d'identification des espèces pour les besoins de la pêche de la F.A.O
( Food and Agriculture Organisation of the United Nations )
Tous droits reservés. Autorisation officielle No. A112/2008

Le bonitou
                                                                                                                                                                      8cm
 
Le bonitou est fusiforme, il a le dos rayé, et ses nageoires dorsales ne communiquent pas
 
 

Noms vernaculaires : FAO : An - Bullet tuna ; Es - Melva ; Fr -Bonitou. Nom scientifique : Auxis rochei

Caractères distinctifs : Corps robuste, allongé et arrondi. Deux nageoires dorsales (la première à 10-12 épines) séparées par un grand intervalle (au moins égal à la longueur de la base de la première dorsale) ; seconde nageoire suivie de 8 pinnules ; anale suivie de 7 pinnules ; pectorales courtes, n’atteignant pas la verticale du bord antérieur de la zone sans écailles au-dessus du corselet ; un grand appendice à une seule pointe (processus interpelvien) entre les nageoires pelviennes. Corps nu à l’exception du corselet qui se prolonge le long de la ligne latérale par une bande large de plus de 6 écailles sous l’origine de la seconde dorsale. Une forte carène médiane de chaque côté du pédoncule caudal et deux carèneslatérales plus petites sur la base de la caudale.

Coloration : au moins 15 barres sombres, larges, presque verticales, dans la zone dans écailles en arrière de la première dorsale; ventre blanc ; pectorales et pelviennes pourpres, leur bord interne noir.

Taille : Maximum : longueur à la fourche 50 cm ; commune de 20 à 40 cm.

 


La thonine commune

 

La thonine est reconnaissable à son dos rayé et aux taches noires sur son ventre (inconstante)

(seul poisson susceptible de porter à confusion avec les thons rouges juvéniles)

 
 

Noms vernaculaires :FAO : An- Little tunny ; Es-Bacoreta ; Fr- Thonine commune. Nom scientifique : Euthynnus alletteratus

Caractères distinctifs :Poisson de grande taille, corps robuste et fusiforme. Deux nageoires dorsales séparées par un intervalle étroit, au plus égal au diamètre de l’oeil; épines antérieures de la dorsale beaucoup plus hautes que celles du milieu, d’où le profil fortement concave de la nageoire ; seconde

dorsale beaucoup plus basse que la première, suivie de 8 pinnules ; anale suivie de 7 pinnules ; pectorales courtes ; 2 appendices (processus interpelviens) entre les nageoires pelviennes. Corps nu, à l’exception du corselet et de la ligne latérale. Pédoncule caudal très mince, portant de chaque côté une carène médiane proéminente entre 2 petites carènes latérales à la base de la caudale.

Coloration : dos bleu foncé avec un motif compliqué de taches et de rayures ne dépassant pas en avant le premier tiers de la première dorsale ; bas des flancs et ventre blanc argenté ; plusieurs taches noires caractéristiques entre les nageoires pelviennes et pectorales (pas toujours très nettes).

Taille :Maximum : longueur à la fourche 100 cm ; commune de 30 à 80 cm.

 


La bonite à ventre rayé

Noms vernaculaires :FAO: An -Skipjack tuna ; Es -Listado ; Fr - Bonite à ventre rayé. Nom scientifique : Euthynnus pelamis

Caractères distinctifs :Corps fusiforme, allongé et arrondi. Nombreuses branchiospines, 53 à 63 sur le premier arc branchial. Deux nageoires

dorsales séparées par un petit intervalle au plus égal au diamètre de l’oeil, la première à 14-16 épines, la seconde suivie de 7 à 9 pinnules; anale suivie de 7 ou 8 pinnules ; pectorales courtes à 24-28 rayons ; un appendice bifide (processus interpelvien) entre les nageoires pelviennes. Corps sans écailles sauf sur le corselet et la ligne latérale. Une forte carène médiane de chaque côté du pédoncule caudal.

Coloration :dos bleu pourpre foncé, bas des flancs et ventre argentés, avec 4 à 6 bandes longitudinales sombres très visibles et pouvant apparaître chez les animaux vivants comme des lignes discontinues de taches sombres.

Taille :Maximum: longueur à la fourche 100 cm ; commune de 30 à 60 cm.


La Pélamide

                                                                                                                0                                        12cm

 

 

                  La pélamide a le dos rayé obliquement (les stries blanches sont liées au stress)                Sa dentition acérée est le trait caractèristique de la pélamide....

 

 

Noms vernaculaires : FAO : An - Atlantic bonito ;Es - Bonito atlántico ;Fr - Bonite à dos rayé. Nom scientifique : Sarda sarda

Caractères distinctifs : Petit thon à corps relativement étroit. Bouche assez grande, mâchoire supérieure atteignant ou dépassant le bord postérieur de l’oeil ; pas de plages de dents sur la face supérieure de la langue; 16 à 22 branchiospines sur le premier arc branchial. Nageoires dorsales rapprochées, la première très longue à 20-23 épines et à profil droit ou légèrement concave ; 7 à 9 pinnules dorsales et 6 à 8 pinnules anales ; pectorales courtes : pelviennes séparées par un appendice bifide (processus interpelvien). Ligne latérale nettement sinueuse. Corps entièrement couvert d’écailles très petites sauf sur le corselet où elles sont bien développées; pédoncule caudal mince, avec de chaque côté une carène médiane bien développée entre deux carènes latérales plus petites.

Coloration : dos et partie supérieure des flancs bleu acier avec 5 à 11 rayures sombres légèrement obliques ; partie inférieure des flancs et ventre argentés.

Taille : Maximum : longueur à la fourche 90 cm ; commune de 25 à 65 cm.

 


Le thon blanc ou germon

 

Le germon est facilement reconnaisable à sa très longue nageoire pectorale (2/3 de la longueur du corps) et à son oeil démesuré...

 

Noms vernaculaires : FAO : An - Albacore ;Es - Atún blanco ;Fr - Germon. Nom scientifique : Thunnus alalunga

Caractères distinctifs : Corps fusiforme, relativement élevé, sa hauteur maximale au niveau ou Iégèrement en avant de la deuxième dorsale. Yeux assez

grands ; 25 à 31 branchiospines sur le premier arc branchial. Deux nageoires dorsales séparées seulement par un petit intervalle, la seconde nettement plus basse que la première et suivie, ainsi que l’anale, de 7 à 9 pinnules ; pectorales remarquablement longues (généralement au moins 30% de la longueur à la fourche), s’étendant bien au-delà de l’origine de la seconde dorsale (généralement jusqu’à la seconde pinnule dorsale) ; appendice bifide (processus interpelvien) entre les nageoires pelviennes; très petites écailles sur le corps, un corselet d’écailles plus grandes et plus épaisses bien développé. Pédoncule caudal très mince portant de chaque côté une forte carène médiane entre 2 carènes latérales plus petites. Vessie natatoire présente.

Coloration : dos bleu foncé métallique, partie inférieure des flancs et ventre blanchâtres ; une bande latérale irisée le long des flancs chez les poissons vivants ; première dorsale jaune foncé, seconde dorsale et anale jaune clair, pinnules anales foncées ; bord postérieur de la caudale blanc.

TaiIIe : Maximum : longueur à la fourche 100 cm ; commune de 50 à 80 cm.


Le thon rouge

 

 

                                      Thon rouge juvénile : les 2 nageoires dorsales se rejoignent                Les stries transversales sont seulement l'expression du stress

 

 

 

Noms vernaculaires : FAO :An - Northern bluefin tuna ;Es - Atún ;Fr - Thon rouge. Nom scientifique : Thunnus thynnus

Caractères distinctifs : Très grande espèce au corps fusiforme de section subcirculaire, très robuste à l’avant ; 34 à 43 branchiospines sur le premier arc branchial. Deux nageoires dorsales séparées seulement par un intervalle étroit, la seconde plus haute que la première ; 8 à 10 pinnules présentes derrière la seconde dorsale et 7 à 9 derrière l’anale ; pectorales très courtes (moins de 23% de la longueur à la fourche et moins de 80% de la longueur de la tête) n’atteignant jamais l’intervalle séparant les dorsales; appendice bifide (processus interpelvien) entre les nageoires pelviennes; très petites écailles sur le corps, un corselet d’écailles plus grandes bien développé. Pédoncule caudal mince avec une forte carène médiane entre 2 petites carènes latérales situées à la base de la caudale.

Coloration : dos bleu plus ou moins foncé, flancs et ventre blanc argenté avec des lignes transversales incolores alternant avec des rangées de points incolores (ces derniers dominent chez les individus les plus âgés), visibles seulement sur les spécimens frais; première dorsale jaune ou bleuâtre, seconde dorsale brun rougeâtre ; anale et pinnules jaunâtres bordées de noir ; carène latérale noire chez les adultes.

Taille : Maximum : longueur à la fourche plus de 300 cm ; commune de 50 à 150 cm.

 

 


 

dessins et renseignements d'après les fiches d'identification des espèces pour les besoins de la pêche de la F.A.O
( Food and Agriculture Organisation of the United Nations )

Tous droits reservés. Autorisation officielle No. A112/2008

Rédacteurs

W. Fischer et M. Schneider

Service des ressources marines

Division des ressources halieutiques

et de l’environnement

Département des pêches de la FAO

Rome, Italie

 
                         M.-L. Bauchot

Laboratoire d’Ichtyologie

générale et appliquée

Muséum national d’Histoire naturelle

Paris, France

 


 

Cette page constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n'engage pas la responsabilité du site ou de l'Association.
HAUT DE PAGE