Passer au contenu principal

Bastia Offshore Fishing Association

La passion de la pêche sportive en Méditerranée !

Accueil  Actualités  Qui sommes-nous ?  Charte  Biologie  Produits et services  Le bateau  Règlements  Photos et vidéos  Boutique  Contact et adhésions  Liens   
Les poissons de Corse
Identifications
Le denti
La seriole
Le thon rouge
Les thonidés
Marquage des poissons
Requin pèlerin
Observation des cétacés
Tortues
Requins
Publications
Généralités sur la biologie de la sériole couronnée (Seriola dumerili)
( par Jean-jacques RIUTORT, DESS en biologie marine )

Famille :  Carangidés (comme les sévereaux, les carangues, le poisson pilote, …)

Répartition géographique :
Distribution circum globale (présence dans tous les océans du monde entre des latitudes données, ici 45°N et 28°S). Océans Atlantique, Pacifique, Indien, mer Méditerranée. En Europe sa répartition s’étend jusqu’aux îles britanniques où les individus observés sont généralement erratiques.
La distribution en centre Est Atlantique (côtes africaines) est douteuse et peut être dûe à une confusion avec une autre espèce (Seriola carpenteri).
http://fishbase.sinica.edu.tw/tools/aquamaps/receive.php

Espèce thalassodrome (Migrateurs au sein des océans). La migration des espèces thalassodromes peut être cyclique et prévisible et couvrir plus de 100 km, l’exemple le plus commun est celui du thon).

Liste (incomplète) des pays appartenant à l’aire de distribution géographique de l’espèce.

http://www.fishbase.org/Country/CountryList.cfm?ID=1005&GenusName=Seriola&SpeciesName=dumerili

Biologie :
La sériole est une espèce épibenthique (vivant près du fond) et épipélagique (vivant et se nourrissant normalement entre 0 et 200 mètres). La sériole vit généralement sur le plateau continental et le haut du talus entre 1 et 360 mètres de profondeur.
Elle est communément rencontrée au dessus des secs et des épaves entre 20 et 80 mètres.

 

Petite seriole capturée au jig puis relachée par Sylvain

Seriole en pleine eau (photo : Frederic Seyvet) 


Taille, poids et âge maximum (publiés) :
Longueur totale (LT) maximum : 190 cm ; plus fréquemment 110 cm.
Poids maximum : 80,6 kg plus communément 25 à 40 kg.
Longévité : environ 17 ans.

Relation taille-poids :
Indications concernant les différentes méthodes de mesure des poissons utilisées dans le texte :
LT = longueur totale (du bout du museau au bout de la queue)
LF = longueur à la fourche (du bout du museau à l’échancrure de la queue)
LS = longueur standard (du bout du museau à la fin de la partie charnue du pédoncule caudal)

Floride : Poids (g) = 0,0324 * LF puissance 2,809 (Bohnsack et Harper, 1988)
Louisiane : Mâles Poids (g) = 0,0175 * LF puissance 2,96 (Thompson et al., 1999)
Louisiane : Femelles Poids (g) = 0,0325 * LF puissance 2,87 (Thompson et al., 1999)
Cap Vert : Poids (g) = 0,0351 * LT puissance 2,83 (Magnússon et Magnússon, 1987)
Portugal : Poids (g) = 0,024 * LT puissance 2,86 (Manooch et Potts, 1997)
Croatie : Poids (g) = 0,0225 * LT puissance 2,887 (Kozul et al., 2001)

Croissance:
J’ai tiré ces valeurs d’après les différents travaux cités. Les tailles aux âges donnés sont arrondies à moins d’un demi cm. Pour des commodités de compréhension, j’ai également converti toutes les longueurs à la longueur totale (LT), plus parlante, d’après la relation TL = 24.2327 + 1.1247(FL). De cette manière, il est facile de comparer les résultats entre eux (seulement dans le chapitre croissance).

En Louisiane, selon Thompson et al. (1997), les classes d’âge sont réparties entre 1 et 15 ans pour des tailles (LT) comprises entre 28,7 et 155,4 cm (23,4 < LF < 136 cm). Selon ces auteurs, au-delà de 9 ans, tous les individus étaient des femelles.

Cette page constitue un outil de documentation pour la pêche de loisirs et n'engage pas la responsabilité du site ou de l'Association.
HAUT DE PAGE